YouTube recadre ses relations avec les marques et la publicité

YouTubeYouTube envisage un nouveau modèle économique basé sur une offre payante sans publicité et interdit parrallèlement les vidéos rémunérées intégrant des logos ou des produits de marque.

Le responsable des opérations commerciales de YouTube, Robert Kyncl, a annoncé lors d’un cycle de conférences organisé par Re/Code que le site de vidéos avait actuellement à l’étude le changement de business model. L’idée serait de proposer une nouvelle offre directement concurrente de services comme Netflix puisqu’elle serait payante et dépourvue de publicité. Une idée qui, toutefois, n’est pas totalement nouvelle, YouTube ayant déjà lancé ce type d’offre pour les clips musicaux en novembre 2014. En effet, « YouTube Music Key » permet à l’internaute via un abonnement d’obtenir un service s’apparentant à Deezer ou Spotify. Cette nouvelle offre serait un changement radical dans le business model de YouTube, site qui attire actuellement plus d’un milliard de visiteurs mensuels.

Parrallèlement, YouTube annonce une modification de ses conditions d’utilisation qui interdit désormais aux créateurs de vidéos de se faire sponsoriser sans passer par la plateforme publicitaire de YouTube. De cette manière, le site de vidéos se garantit le versement d’une commission avant de reverser la part revenant aux créateurs des vidéos. A noter que Facebook et Pinterest fonctionnent déjà de cette façon.

YouTube héberge aujourd’hui de véritables stars de la vidéo, très courtisés par les marques ou par leurs agences qui leur demandent d’intégrer leur produit ou leur logo dans leurs créations contre rémunération, parfois conséquente. En plus de ces starts, d’autres créateurs comme des blogueurs ou des coachs sont également sollicités.

Les termes précis des conditions énoncées par YouTube sont les suivants :

“Les créateurs YouTube ne sont pas autorisés à intégrer de la publicité, du sponsoring ou d’autres types d’annonces pour le compte de sponsors ou d’annonceurs tiers dans leurs vidéos si YouTube offre un format d’annonce comparable, y compris et sans limitation des annonces vidéo InStream pré-roll, des superpositions d’images ou des logos tiers.

Cela constitue une violation de nos Conditions d’utilisation et, une fois cette violation avérée, YouTube se réserve le droit de supprimer les vidéos incluant ce type de promotion non autorisée pour le compte d’un tiers et de pénaliser l’utilisateur concerné en conséquence.

Les créateurs YouTube peuvent inclure des placements de produits dans leur contenu uniquement s’ils respectent nos règles en matière de publicité.”

Publicités