1 milliard d’euros: bénéfice record pour Bpifrance

Bpifrance

Du fait des bons résultats réalisés par PSA et par ses fonds d’investissement, Bpifrance, banque publique d’investissement a su faire des bonds en avant malgré la chute des marchés qui a influé sur son portefeuille boursier. La filiale de la Caisse des Dépôts verra ses résultat être lissé grâce au changement de norme comptable. Depuis qu’il a été créé, l’Etat n’a pas eu besoin d’investir un centime pour Bpifrance et pourtant celle-ci a réalisé en 2018 près de 1,035 milliard d’euros de bénéfices record. L’annonce a été faite ce  mardi par le directeur général de Bpifrance, Nicolas Dufourcqqui a été reconduit pour cinq nouvelles années.

Bpifrance, une banque exceptionnelle

La banque Bpifrance se différencie bien des autres. Elle est entre les mains de l’Etat à 50% et entre celles de la Caisse des Dépôts, à 50% également. 90% produit net bancaire de la banque sont réalisés sur fonds propres dans l’investissement et le financement (crédit). Les subventions à l’innovation, la garantie de financement et l’assurance export qui sont sous le compte de l’Etat, occupent les 10% qui restent. Cependant, dans un climat de pourcentage très bas, à l’image des autres banques, son intervalle d’intérêt se trouve sous pression. Ainsi, il y’a une diminution du bénéfice (168 millions d’euros, en repli de 8,2%) de la banque pour ce qui est de son activité de financement (770 millions d’euros, en hausse de 1,6%).

Tout n’est pas rose non plus chez Bpifrance

Lors de la présentation, Nicolas Dufourcq a reconnu que tout n’est pas rose chez Bpifrance. En effet selon ses termes l’ « ajustement excessif et passager » du au recul en finn d’année des marchés a compromis la valeur du portefeuille des contributions au niveau des grandes entreprises telle qu’Orange, TechnipFMC, Ingenico, Vallourec, entre autres. Également, le directeur général de Bpifrance a précisé que le portefeuille de capital-risque en direct connait un résultat beaucoup plus défavorable. Ce qui constitue un point noir pour la banque qui se représente comme le plus grand fond de capital risque en France avec près de 328 milliards d’euros comme investissement en 2018.

Un capital-développement au feu de Dieu

S’il y’a quelque chose qui fait la fierté de Bpifrance, ce sont les investissements directs au niveau des ETI qui ont connu un succès notoire : 536 millions d’euros dans 39 entreprises et 496 millions de cessions telles que Neoen, Naturex et Cegedim. Le capital-développement de la banque est bonne santé avec 100 tickets investis et 100 cessions effectuées et ce, annuellement. Ce portefeuille a un retour sur investissement de près de 1,7 fois.On peut citer parmi les cessions effectuées, Legoupil Industries et l’entreprise thermale de la Roche Posay.

 

 

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :