Le Français Plastic Omnium se porte bien en termes de ventes

plastic Omnium

Se hissant à 2,04 milliards d’euros en ce premier trimestre de l’année, le chiffre d’affaires du français Plastic Omnium est en progression de 32,8%. Il doit cette réussite notamment à deux de ces principaux marchés, celui de l’Asie et du Nord de l’Amérique. Ces récentes ventes lui permettent de jeter des perspectives allant jusqu’à 4 milliards d’euros au terme de ce premier semestre.

Une croissance fortement soutenue par une récente acquisition

Les ventes du français sont réalisées à 95% dans le secteur automobile. Il faut aussi souligner que ce chiffre au premier trimestre intègre la participation de ses nouvelles activités issues de l’acquisition il y a un an d’une partie de l’entreprise française Faurecia, elle aussi active dans ce domaine des équipements automobiles. A elle seule, elle renforce le chiffre d’affaires enregistré de 251,6 millions d’euros pour le compte de ce même trimestre. Toutefois, ce chiffre ne suffit pas à lui seul pour caractériser la forte croissance de Plastic omnium qui, même sans lui, se porterait toujours bien en ce premier trimestre.

Pour avoir un meilleur aperçu de la qualité de ces résultats, il faudrait analyser la force que possède, selon des analystes du domaine, l’équipementier français à s’ouvrir de nouveaux marchés. En effet, il a su trouver un excellent segment du marché de l’automobile, celui des SUV, qui représente à lui tout seul le symbole de l’évolution des ventes des automobiles dans le monde. De plus, il a procédé à des très bons investissements dans ses deux plus grands marchés, en Asie et en Amérique du Nord. La croissance enregistrée en Amérique du Nord est de 25,7%, pour un pourcentage de 26% de ses ventes totales dans le monde.

Tous les marchés sont quasiment en croissance

Avant la zone d’Amérique du Nord qui est son deuxième plus grand marché avec 26% de ses ventes totales, on compte l’Europe qui en supporte les 55%. La progression enregistrée dans ce dernier est de 8,2%. Derrière l’Amérique du Nord, on retrouve l’Asie (26,3% de hausse), avec en Chine une croissance de 27,3%. Les ventes dans la partie sud de l’Amérique sont toujours aussi difficiles dans ce contexte actuel. Le marché ne représente que les 3% de ses ventes, mais connait tout de même une nette croissance de 31,7%. Cette forme de croissance étendue à quasiment tous ses marchés, laisse présager de bons résultats pour la suite de l’année.

L’entreprise française a également d’autres pôles d’activités, comme celui de la vente de bennes à déchets. Dans le secteur de l’automobile, Plastic omnium distribue des éléments de carrosserie, mais également des réservoirs. Tous ces divers secteurs d’activité ont connu de nettes progressions : celui en rapport avec l’environnement (bennes à ordures), de 9,3%, et la branche automobile, 35,4%. De manière beaucoup plus généralisée, l’entreprise française a réaffirmé son ambition de continuer avec une telle croissance tout au long de l’année. L’idéal serait de boucler, du moins pour ce premier semestre, avec un chiffre d’affaires atteignant les 4 milliards d’euros.

Publicités