Après ses trois bons premiers mois de l’année, ASML reste optimiste

ASML

Pour l’entreprise ASML,  premier concepteur en Europe de semi-conducteurs, l’année 2017 a très bien démarrée, avec des résultats plus que satisfaisants pour le compte de ces trois premiers mois. A l’origine, un bénéfice net qui représente pratiquement le double par rapport au précédent trimestre, de quoi s’attendre à des excellents autres résultats tout au long de l’année. En plus de ça, la tendance du marché qui fait état d’une demande qui devrait encore s’accroître, mais aussi d’un retour à la hausse des investissements de la part des fabricants d’équipements à base de semi-conducteurs, sont autant de raisons d’y croire.

Un chiffre d’affaires en pleine croissance

La marge de progression du chiffre d’affaires de l’entreprise ASML est de 46% pour ce premier trimestre. Au total celui-ci s’affiche à 1,94 milliards d’euros. Le fabricant de semi-conducteur attend, pour le compte du second trimestre, un montant qui oscillerait autour, jusqu’à atteindre les 2 milliards si possible. Outre ces très bons résultats de début d’année, l’entreprise anticipe également sur le reste de l’année, en se basant notamment sur des commandes fermes qui auraient déjà été formulées par ses clients. Son Directeur financier, Wolfgang Nickl affirme d’ailleurs que toutes leurs branches d’activité en sont concernées.

Au regard de toutes ces commandes formulées, (TSMC, Samsung Electronics, ou encore Intel), l’année s’annonce d’être très bonne rajoute son directeur financier. Le montant des commandes déjà connues s’élève à 4,5 milliards d’euros en 2017. Un autre signe très encourageant, c’est le retour à la hausse des commandes dans le secteur des fabricants des puces mémoires. Au cours de ce premier trimestre, cette branche à elle seule a rapporté les 47% des ventes de la structure. Les concepteurs de matériels intégrés ont quant à eux contribué à 13% dans ce chiffre d’affaires. Les 40 autres % sont occupés par les fondeurs.

Des données qui rassurent et confortent ASML

Toujours le compte de cette première partie de l’année, l’entreprise ASML a vu sa marge brute connaitre une croissance de 47,6%. Son bénéfice quant à lui est de 452 millions d’euros pour cette même période. Toutefois, les responsables tiennent à rappeler qu’il serait très probable que la marge enregistrée connaisse une légère baisse. Lorsque l’entreprise débutait cet exercice, elle affirmait avoir pu écouler l’ensemble de ses machines de dernière génération, mais également les plus onéreuses. Dans ce lot de machines vendues, on pouvait compter des quantités normalement destinées à la vente l’année suivante.

En termes d’objectifs pour cette année, son directeur financier a avancé que l’entreprise avait comme ambition de produire environ un total de 12 machines de type EUV. Pour l’année suivante également, il serait question de rehausser ce nombre de machines à 20 unités. Pour chacun des modèles visés, ASML avance que le coût de production et d’installation serait de 100 millions d’euros. Au-delà de ces chiffres très intéressants, les marges de progression de l’entreprise dans sa globalité ne sont guère aussi énormes, juste 14% sur ces dernières années.

Publicités