Jacques Saadé le PDG de CMA-CGM passe le témoin à son fils Rodolphe

cma-cgm

A 80 ans Jacques Saadé a décidé de faire un passage de témoin en confiant la direction de l’armateur français à son fils Rodolphe Saadé et conserve la présidence du groupe. En effet l’annonce de ce changement de capitaine de bord est intervenue Mercredi soir et Rodolphe Saadé aura l’honneur mais aussi la lourde mission de mener le premier groupe français et troisième mondial de transport maritime à bon port. Ceci étant le communiqué s’est aussi voulu très clair en précisant que Jacques reste à la présidence ce qui signifie que l’octogénaire reste aux affaires.

Rodolphe Saadé un jeune homme de 47 ans qui a fait toute ses classes à CMA-CGM

On pourrait dire que le nouveau directeur est un homme qui connait bien la maison non pas parce que  c’est la maison de son père mais c’est parce qu’il y a fait toutes ses classes. En effet ce jeune homme né un certain 03 Mars 1970 a fait des études de marketing au Canada avant d’ouvrir sa petite entreprise de refroidisseur. Plus tard il rejoindra l’entreprise de son père établit à Marseille en 1994 en commençant déjà par gérer différentes lignes maritimes et activités du groupe familial, avant d’être promu directeur général délégué à l’aube de ses 40 ans 2010.

Même si son père conserve la présidence du conseil d’administration, on peut dire que le groupe d’armateur français est entre de bonne main, en effet, le jeune Rodolphe a déjà fait ses preuve au sein de l’empire familial  comme en 2009 lorsqu’il sauva le groupe d’un dépôt de bilan. En effet à cette époque  CMA-CGM était gravement touché par la crise financière et il dirigea de fort belle manière la restructuration qui a remis le groupe sur les rails. En outre le nouveau DG de CMA-CGM a dirigé entre 2015 et 2016 l’offre publique d’achat de l’entreprise  singapourienne NOL  En plus d’avoir noué un partenariat avec des concurrents en Asie comme asiatiques, Cosco Container Lines, Evergreen Line et Orient Overseas Container Line.

Un repos bien mérité pour Jacques Saadé

Si le groupe d’armateur CMA-CGM est un géant des mers il faut toutefois souligner qu’il a commencé un seul bateau faisant la navette entre Marseille et l’Italie Mais aussi la Syrie et le Liban il y a de cela 45 ans comme le souligne le communiqué.  En effet à cette époque le groupe s’appelait CMA compagnie maritime d’affrètement. C’est en 1983 que les bateaux du groupe CMA  franchissent pour la première fois le Canal de Suez et 03 ans après il met en place une ligne reliant l’Europe du nord à l’Asie.

Justement l’Asie un marché dont Jacques Saadé avait flairé pour y avoir installé des bureaux en 1992. L’empire dont le siège social qui culmine à 147 mètre trône majestueusement sur Marseille a racheté en 1996 le groupe CGM. En 2005 2006 il devient le troisième groupe d’armateur au monde et réalise 565 milliards de dollars de bénéfice en 2015 et un chiffre d’affaire de 15,7 milliard.

 

Publicités