Les États-Unis donnent enfin leur accord pour le rachat de Syngenta par ChemChina

Syngenta

Plus rien ne bloque l’achat de la firme suisse Syngenta par le géant chinois de l’agrochimie ChemChina. Les États-Unis à travers leur comité pour l’investissement étranger viennent de donner leur accord comme viennent de l’annoncer dans un communiqué les deux parties. Le géant chinois qui depuis déjà février avait annoncé son souhait d’acquérir l’entreprise suisse à hauteur de 43 milliards de dollars peut maintenant se réjouir. Ainsi il ne reste plus qu’à concrétiser l’opération qui court jusqu’en fin d’année.

Une transaction record

L’entreprise suisse Syngenta réalise la plupart de ses chiffres d’affaires au niveau des États-Unis. Cet état de fait amène les Américains à avoir leur droit de véto face à toute transaction qui touche au géant de l’agrochimie suisse Syngenta concernant les investissements à l’étranger. Cette offre qui s’élève à 43 milliards de dollars soit près de 38 milliards d’euros courait depuis février et a connu beaucoup de rebondissements dans le monde de finances.

Lorsqu’elle va aboutir à coup sûr elle va entrer dans les annales des finances mondiales du fait qu’elle deviendra la plus grosse possession jamais réalisée par le pays du soleil levant à l’étranger. Cependant, les deux géants de l’agrochimie s’attendent à ce que les autres administrateurs de la concurrence dans le monde donnent leur confirmation pour l’aboutissement de la transaction. Mais ce n’est qu’une formalité d’usage, car a priori l’opération n’aura pas à rencontrer d’autres obstacles pour sa finalisation d’ici fin décembre après avoir déjà subi deux prolongations.

Quelle est la situation actuelle?

Même si verbalement Syngenta et ChemChina ont en commun fait passer l’accord de l’achat record de l’entreprise suisse par celle chinoise aucune autre information n’a été faite par rapport à la décision de la partie américaine d’accepter cette transaction. Ce qu’il faut noter pour l’instant est que les procédures pour la finalisation de l’opération aboutiront  d’ici à la fin de l’année. Cependant, ce rachat permettra aux deux parties d’avoir plus de possibilités.

La firme chinoise ChemChina en fusionnant avec celle suisse lui fera ouvrir les portes des leaders mondiaux de la production en pesticides et engrains. Tandis que pour l’entreprise suisse cette opération n’est qu’opportuniste, car elle lui permettra d’avoir les pieds au niveau du marché en pleine croissance des pays émergents pour s’affirmer et se refaire une nouvelle santé financière. En effet, elle a connu un recul net de 13% de son bénéfice sur 12 mois à hauteur de 1,06 milliard de dollars. En outre, Syngenta note une diminution de 7% de son chiffre d’affaires pour stagner à 7,09 milliards au niveau de ses zones d’activités dans le monde.

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :