Rolls Royce rachète l’entreprise ITP

Rolls Royce

ITP est devenu une propriété à part entière de Rolls Royce à travers un achat-acquisition annoncé ce Lundi. Cette entreprise détient ainsi 100% des  parts de son désormais ex fournisseur de moteurs. Toutefois, lumière n’est pas faite sur le mode de paiement qui sera retenu. Ce rachat intervient dans un contexte où le marché de l’aéronautique est légèrement en hausse depuis 2014.

ITP, une opportunité pour Rolls-Royce

En acquérant ITP à hauteur de 730 Millions d’Euros, Rolls Royce entend conforter sa position dans le peloton des leaders du marché de l’aéronautique. De plus, présenté comme le neuvième fleuron mondial de ce marché par Rolls Royce, cette transaction pourrait booster la capacité de production pour le moteur TP400 dont la fabrication incombe à Rolls-Royce et ITP d’une part et d’autre part, entre deux entreprises allemande et française, respectivement MTU Aero Engines et Snecma.

Stratégiquement, ce rachat permettra aussi à Rolls Royce de mieux se positionner sur le marché des gros moteurs pour avions civils et dans le même temps phagocyter une part de la valeur ajoutée à long terme sur les revenus issus de l’après-marché. Le mode de paiement de l’achat sera déterminant pour le montant final que devra percevoir Rolls-Royce. En effet, lors de l’annonce, il est sous-entendu que le paiement pourrait être numéraire ou qu’il se pourrait qu’il se fasse à travers une combinaison (actions et numéraires). La fourniture de moteurs pour  l’industrie aéronautique était un secteur où ITP excellait  à travers plusieurs pays du monde.

A propos d’ITP

ITP est une entreprise qui se spécialise dans la fourniture de moteurs. Avec près de 3000 salariés, ses sites de production se situent à Malte, au Royaume Uni, aux Etats-Unis, au Mexique en Espagne et en Inde. Son dernier exercice affiche pour l’entreprise un chiffre d’affaires avoisinant les 710 Millions d’Euros. En parallèle, un bénéfice de 59 Millions a été réalisé et ce après imposition. C’est dire donc que c’est une entreprise en pleine croissance que Rolls-Royce vient d’acquérir.

Toutefois, notons que les deux parties ont longtemps cheminé ensemble notamment à travers la production et le développement des moteurs TP400.  Ces derniers sont les pions phares du programme A400M, qui suite à des difficultés techniques n’a pu livrer son premier appareil qu’en 2013 alors que cela avait été prévu pour 2009. L’opération de rachat devra être effective d’ici la fin de l’année.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :