Pourquoi Kiabi est devenu le numéro 1 français des ventes de textile devant les Galeries Lafayette

KiabiEn réalisant un chiffre d’affaires de 1,558 milliard d’euros en 2014 dans ses 352 magasins, en hausse de 8,7% par rapport à 2013, l’enseigne d’habillement devient leader sur son marché, en valeur comme en volume et dépasse les Galeries Lafayette.

Et Kiabi ne s’arrête pas là. Le groupe compte ouvrir une trentaine de nouveaux points de vente courant 2015, dont une dizaine en France. Nicolas Hennon, le nouveau directeur général de Kiabi depuis le début de l’année 2015, affiche ses ambitions dans les galeries commerciales : « Nous voudrions nous y implanter plus vite encore mais aller à la conquête de ces shopping mall passe par une phase de séduction auprès des foncières pour lesquelles, du moins pour certaines, nous avons encore une image d’enseigne de périphérie et uniquement de périphérie ».

Kiabi a également des projets de croissance dans le segment de la lingerie : « Nous voulons doubler le chiffre d’affaires de nos offres lingerie, accessoires et chaussures », explique Nicolas Hennon.

Un article paru sur le site de BFMTV indique que « pour séduire une nouvelle clientèle, il fallait également se diversifier et développer de nouveaux concepts. Numéro un de la mode pour enfants, Kiabi a testé Kiabi Kids, des magasins de 800 m2 dédiés aux 0-16 ans à Angers et Rouen. Le concept sera bientôt lancé en région parisienne à Parinor. (…) Enfin, pour se donner une image plus mode, l’enseigne va également dévoiler sa première robe de mariée au printemps. Une robe qui sera vendue à un prix mini : 89 euros. »

Mais selon Cyril Olivier, le directeur e-commerce de l’enseigne interviewé par le JDN, le projet de développement de 2015 est axé sur la Russie : « C’est un énorme projet. Nous y disposons déjà de six magasins, grâce auxquels nous commençons à constituer un fichier clients. Nous avons un site vitrine depuis novembre, qui deviendra marchand en mai. Nous avons choisi pour partenaire logistique l’Allemand DPD, qu’utilise aussi Inditex en Russie. Avant que le rouble ne décroche, la Russie constituait un marché de taille équivalente à l’Europe. Maintenant on ne sait plus trop, mais nous pensons tout de même qu’à horizon 5 ou 6 ans, notre site russe sera le deuxième ou troisième site marchand le plus important de Kiabi. »

A noter que Kiabi a vendu 236 millions de pièces en 2014 et a pour objectif d’en vendre 470 millions en 2019. Le prix moyen d’un article est de 8 euros. En 2014, on a observé une baisse des prix de l’ordre de 2,1% (après -1,7% en 2013).

Publicités