Kodak renait et se lance dans les smartphones

KodakLa célèbre marque associée à la photo dans les années 1990, et qui s’était considérablement affaiblie avec l’avènement du numérique, tente de se relancer en modifiant sa stratégie et en se tournant vers l’univers du smartphone.

Un smartphone, oui, mais un smartphone dont le point fort sera la photo. Selon le communiqué de Kodak, cet appareil qui fonctionnera sous Androïd, sera doté de nombreuses fonctionnalités de gestion, retouche, impression et de partage d’images. Présenté au prochain salon CES de La Vegas, en janvier 2015, il fait suite à la Pixpro SP360 action camera, sortie en novembre dernier. Cette caméra embarquée capable de filmer à 360 degrés s’est distinguée par son bon rapport qualité/prix et par sa simplicité d’utilisation.

En revanche, le nouveau smartphone est encore entouré de mystère, tant sur ses caractéristiques technique que sur son prix. On sait que Kodak a fait appel à la société Bullit pour mettre au point son produit. Bullit Group est un fabricant anglais qui a notamment travaillé avec la société Caterpillar pour concevoir ses smartphones renforcés. On sait aussi que Kodak a souhaité un terminal ultra accessible, pour des gens pas forcément à l’aise avec les technologies nomades.

Le constructeur a profité de cette communication pour annoncer également l’arrivée durant le second semestre 2015 d’un autre smartphone pourvu quant à lui de la 4G, d’une tablette et aussi d’un appareil photo connecté. Kodak présentera enfin à Las Vegas son système de « Baby Monitoring », déjà primé pour ses caractéristiques innovantes.

La stratégie de Kodak de mettre en avant la qualité de l’image associée à son smartphone sera sans doute payante du fait que ses concurrents ne proposent pas aujourd’hui de produits de grande qualité, les appareils photos de leurs smartphones tardant à monter en gamme.

Rappelons qu’en janvier 2012, Kodak, société née en 1888, s’était placée sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Depuis 2007, les pertes étaient énormes, la marque leader sur le marché de la pellicule photo n’ayant pas pu faire face à l’arrivée de la photo numérique. Depuis, Kodak est sortie de l’ornière en vendant certains brevets et en se réorganisant. La branche « appareils photo » a, quant à elle, été reprise par un groupe industriel taïwanais qui a repris la licence. Kodak est désormais une société internationale, de droit américain et dont la R&D est menée à Taïwan et au Japon.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :