Pourquoi Lactel se lance sur le marché des sportifs

SportéusEn association avec l’Insep (l’Institut National du Sport), Lactel lance Sportéus, une boisson qui favorise la récupération musculaire après l’effort.

Si vous faites partie des 10 millions de Français qui font environ trois heures de sport par semaine, alors cette nouvelle boisson lactée vous est destinée. Ce produit, au complexe breveté intitulé Prolacta, a été développé en partenariat par Lactalis (le n°1 du lait de consommation en France) et l’Insep, sur le principe de base que le lait a des vertus pour la récupération et la reconstruction des fibres musculaires après l’effort physique.

Ce produit, qui bénéficie d’une allégation santé européenne, contient donc du lait, écrémé et réduit en lactose : 16,5 gr de protéines de lait (soit deux fois plus que dans du lait classique) dont 35% de protéines rapides. Pour donner le maximum de bienfaits, il doit être consommé dans les 30 mn suivant l’effort. Il apporte aussi des glucides qui redonnent de l’énergie et de la vitamine B12 qui réduit la sensation de fatigue.

C’est une innovation sur un marché qui ne propose aujourd’hui que des poudres ou des boissons énergisantes. Danone, de son côté a déjà sorti un produit de type « encas sain » : le yaourt Danio, également très riche en protéines. En magasin, il sera principalement installé au rayon du lait mais également dans des armoires métalliques mobiles, et sera vendu 1,5 euro l’unité de 275 ml. A noter qu’il n’a pas besoin d’être réfrigéré. Pour l’instant, le lancement n’est prévu qu’en France mais le produit a vocation à être vendu dans plusieurs pays d’Europe. A part la grande distribution, Lactel négocie avec la filière des clubs de gym, des centres sportifs et des piscines pour y faire connaitre son produit.

Le développement de Sportéus sur le site de production de Lactel de Vitré (Ille-et-Vilaine) a duré deux ans et a coûté plusieurs dizaines de millions d’euros. D’abord développé pour les sportifs de l’Insep, le produit a ensuite été adapté pour le grand public. Si le succès est au rendez-vous, Sportéus pourrait être décliné en différents dosages et adaptés spécifiquement à différents sports ou pratiques sportives. Néanmoins, le consommateur sportif amateur n’est pas encore habitué à ce type de produit à ingérer après l’effort. La marque compte sur l’ancien sportif, Stéphane Diagana pour jouer le rôle d’ambassadeur et convaincre les consommateurs d’adopter le rituel de la récupération.

Publicités