DS une marque à part entière

DSLa mythique voiture DS produite dans les années 1950 par Citroën est aujourd’hui une marque indépendante du constructeur.

France Info présente ainsi l’aventure « La DS voiture mythique de la marque Citroën est née en 1955. Elle va connaître un succès planétaire jusqu’à la fin de sa commercialisation en 1975. En 2010, PSA décide de ressortir un modèle inspirée de la célèbre voiture, et compte tenu du succès, le constructeur à décidé d’en faire une marque à part entière. C’est chose faite depuis le 1er juin dernier. »

Mais selon la radio tous les liens entre Citroën et DS, ne sont pas encore coupés et Yves Bonnefont, directeur général précise : « Ce seront toujours deux marques sœurs, mais le fait que nous ayons vendu 300.000 DS à d’autres clients que ceux de Citroën, montre que leurs attentes sont spécifiques. »

Pour l’instant les « deux marques sœurs » proposent les modèles DS 3, DS 4 et DS 5 mais devraient prendre dès 2015 leur autonomie. Selon Carlos Tavares, le patron de PSA Peugeot Citroën, les marques Citroën et DS seront déconnectées l’une de l’autre et la fabrication ainsi que la conception séparées.

Le succès commercial de la petite citadine branchée a été immédiat dès sa sortie en 2010 et a même été salué par la presse européenne. Les objectifs qui visaient les 16 000 unités en France ont rapidement été dépassés puisqu’il s’en est vendu dès la première année d’exploitation 26 000 unités en France, 30 000 unités dans le reste de l’Europe, en Italie, le Royaume-Uni, et en Allemagne. En 2012, la gamme des DS a a conquis 2,63 % du marché français et fait mieux cette année-là que BMW (2,3 %) ou Mercedes (2 %).

Parmi ses atouts son design et les matériaux nobles employés. Au dernier Mondial de l’automobile de Paris il a même été présenté le prototype de la DS 3 Ines de la Fressange, restylée par l’ancien mannequin symbole du chic parisien. Une opération marketing qui devrait conforter et élargir avec les deux modèles, berline et cabrio, la clientèle féminine de la DS 3.

Fort de son succès, Yves Bonnefont a déclaré au cours de ce Mondial que DS devait devenir une marque globale. Une globalité qui devrait permettre à la nouvelle entité de s’implanter aux Etats-Unis où la marque Citroën n’était plus présente depuis les années 1990 ou en Chine, un marché convoité par tous les constructeurs automobiles.

 

Publicités