Le paquet neutre déchaine buralistes et cigarettiers

Paquet neutreExit les logos sur les paquets de cigarettes. Le gouvernement veut instaurer un paquet neutre dans le cadre du plan anti-tabac. Les buralistes et les marques de cigarettes contrattaquent

Le paquet neutre, ou paquet de cigarettes sur lequel le logo du fabricant ne figure pas, sera mis en oeuvre dans le cadre du plan national de réduction du tabagisme. Pour autant, les messages et images chocs se voulant incitatifs à l’arrêt du tabac perdureront. De quoi énerver les buralistes en la personne de leur représentant, Pascal Montredon, et les fabricants qui menacent de procès.

Le représentant de la confédération des buralistes se dit « catastrophé » par le résultat de sa récente réunion avec la ministre de la Santé, Marisol Touraine, même si cette mesure ne s’accompagnera pas d’une hausse du prix du paquet. Pascal Montredon redoute surtout une nouvelle augmentation du marché parallèle et de la contrefaçon de cigarettes. Il déplore une décision prise à sens unique, sans aucune concertation, et qui ne résoudra en rien le problème de consommation du tabac en France, à l’instar de ce qui s’est passé en Australie, autre pays à avoir tenté l’expérience du paquet neutre. Dans ce pays, les paquets ont tous pris une couleur verte. On n’y voit plus aucun logo de cigarettier mais des images de malades du tabac.

De leur côté, les fabricants s’inquiètent de la perte de valeur de leur marque. Se disant spoliés de leur droit de propriété intellectuelle, ils sont prêts à aller jusqu’au procès pour décourager le gouvernement. Ils considèrent également que l’expérience australienne menée depuis décembre 2012 se solde par un fiasco, pays où la consommation n’a toujours pas baissé. Si jamais l’état persiste, ils demanderont a minima une compensation financière liée au fait qu’on les empêche d’afficher leur marque. Une compensation qui pourrait s’élever globalement à plusieurs milliards d’euros. Sans compter que des Etats eux-mêmes pourraient également attaquer l’Etat français au titre de la compétitivité économique mondiale (Uruguay Round).

Même si l’annonce du paquet neutre n’est pas officialisé à ce jour, il est très vraisemblable que cette mesure soit effective dans le plan anti-tabac du gouvernement, Marisol Touraine ayant toujours soutenu cette idée. D’autres mesures chocs ont déjà été prises en France pour lutter contre le tabagisme comme l’interdiction de publicité pour le tabac en 1991 dans le cadre de la loi Evin ou l’interdiction de fumer dans les lieux publics, bien que cette dernière n’a pas été facilement mise en application.

 

Publicités