Fidéliser les millenials : mission impossible ?

MillenialsDe nombreux articles sont écrits au sujet des Millenials, avec au centre la problématique de leur comportement professionnel et le fait qu’ils désorientent les plus âgés. Le New York Times a récemment publié un article avançant que le souci premier en entreprise, au niveau des services marketing, était le fait que ces jeunes manquent de fidélité aux marques.

Selon cet article, une génération qui a davantage de choix qu’aucune autre génération n’a eu avant elle rend la tâche des marketeurs beaucoup plus difficile en terme de prévision de comportement de consommation. Beaucoup cet état de fait ? Le journal avance que la raison est liée aux caractéristiques bien spécifiques de cette génération. Ce sont des digital natives, de plus en plus concernés par la Responsabilité Sociale et Environnementale des Entreprises et qui ont grandi avec la crise financière internationale, donc plus « frugaux » que leurs prédécesseurs.

Pour autant, alors que les millenials entrent dans la vie active et ont un budget à dépenser, les marketeurs ne posent la question de savoir comment les attirer et les retenir. A la surprise de personne, la voie royale, c’est internet. Plus que n’importe quelle autre génération, la technologie mobile et les réseaux sociaux ont transformé les habitudes de consommation de ces jeunes gens. Les réseaux sociaux, spécifiquement, démontrent comment cette génération partage ses états d’âme et s’influence mutuellement. On voit monter les influenceurs sociaux, un phénomène unique à cette génération, avec les bloggeurs qui cultivent des relations authentiques avec leurs lecteurs et qui les influencent dans leurs décisions d’achat.

A la différence des baby-boomers, les millenials sont mieux informés sur les produits et leur contexte et ceci contribue à les rendre insensibles à la fidélisation des marques. Une entreprise qui aura compris cela sera donc très active sur les réseaux sociaux, en prouvant leur engagement vis à vis de leurs clients grâce à une information régulière sur leurs produits d’aujourd’hui et de demain. Ce n’est pas un hasard si des marques comme McDonald’s ont finalement décidé de verdir leur marque en proposant des ingrédients bio ou plus naturels qu’auparavant. Les millenials apprécient les entreprises responsables qui font des efforts pour rendre le monde meilleur.

Enfin, le New York Time conclue que les millenials représentent déjà plus de 60 millions d’individus et un marché de plus d’1,3 milliard de dollars.

Publicités