Oberthur Fiduciaire : leçon de séduction

Figurant parmi les leaders de l’impression sécurisée, Oberthur Fiduciaire puise ses forces dans un sens de l’innovation et de l’esthétisme placé au cœur de son offre. Il lui revient notamment d’avoir su développer, cultiver et exploiter une identité singulière, qui fonde sa renommée à l’international.

Représentant méconnu d’un secteur hautement technologique, Oberthur Fiduciaire est une entreprise spécialisée dans l’impression de documents sécurisés et de billets de banque. De sa création en 1842 à aujourd’hui, les compétences de cette entreprise ont servi de socle au développement de son leadership. L’entreprise, en effet, était en liquidation au début des années 1980, avant d’être rachetée pour un Franc symbolique de l’époque par la famille Savare qui parvint, en quelques années, à faire renaître le prestige de la marque et à la propulser dans le top trois mondial de l’impression fiduciaire.

Quand « French Touch » rime avec capital de séductionFrance

On ne peut comprendre le capital de marque d’Oberthur Fiduciaire sans s’intéresser à la réputation de la France en matière de design et d’esthétisme. Celle-ci n’est plus à faire sur les marchés étrangers, abreuvés des références à la culture française par une industrie du luxe qui s’exporte mondialement et qui cultive ainsi le prestige de la France. « Il est vrai que la “french touch”, la réputation de bon goût des Français comme le prestige attaché au savoir-faire d’une entreprise séculaire ne sont probablement pas tout à fait étrangers au succès d’Oberthur Fiduciaire », explique ainsi Thomas Savare, à la tête de l’entreprise depuis 2008. Car la monnaie, et notamment la monnaie papier, fait partie des symboles nationaux : l’esthétisme est donc un attribut essentiel du billet de banque, fondamentalement plébiscité par les banques centrales.

Les racines françaises d’Oberthur Fiduciaire contribuent à la placer aujourd’hui parmi les trois leaders du marché international de l’impression des billets de banque. Mais « ce qui compte, ce n’est pas tant l’identité du fabricant. C’est plutôt sa capacité à saisir, comprendre et valoriser l’identité du pays client », poursuit Thomas Savare. Toute symbolique nationale comporte en effet son lot d’éléments culturels dont il s’agit de saisir le sens et la valeur pour mieux les intégrer à la conception du produit. Mais si d’après le directeur d’Oberthur, « le critère le plus difficile à interpréter est celui du design » en matière d’impression fiduciaire, il n’en reste pas moins que les Français apparaissent sur les marchés internationaux parmi les mieux placés pour traduire ce type de demande dans les faits.

La R&D pour fil conducteur

Si le raffinement des impressions d’Oberthur Fiduciaire constitue une carte de visite inimitable, la clé de la performance de l’entreprise réside aussi dans une politique de R&D intensive. Il en va de la capacité d’Oberthur Fiduciaire à garantir durablement la sécurité fiduciaire des Etats : le billet de banque doit être inimitable, dans tous les sens du terme, à plus forte raison aux yeux… des contrefacteurs. « Nous sommes engagés dans une véritable course de vitesse », résume Thomas Savare, « de tels impératifs stimulent incroyablement notre créativité aussi bien au plan artistique qu’au plan technologique ». Or pour devancer les faux-monnayeurs, il n’y a qu’une parade viable : celle de très haute technicité. Ainsi, Oberthur fiduciaire dépose chaque année de nouveaux brevets, témoins de ses efforts d’innovation.

DualTrack, Securicoat Ultra, Dynamic sont les noms d’autant de technologies développées par Oberthur et qui lui permettent de sécuriser ses billets de banque. Parmi les plus remarquables, on mentionnera notamment Labyrinth, fonds d’impression résistant à la copie et au scanner, présent sur de nombreux documents sécurisés. On distinguera également Jasper qui prend la forme d’un patch à effets d’optique que l’on retrouve en incrustation sur des documents sécurisés aux quatre coins du globe. L’entreprise a par ailleurs capitalisé sur son expertise en matière de sécurité fiduciaire pour créer Oberthur Cash Protection, la division spécialisée dans la fabrication de systèmes antivol de neutralisation des bilets de banque (SANBB). Elle déploie également ses compétences  dans la protection  des distributeurs (DAB) et des commerces dans le monde entier. La prévention du crime, en la matière, est donc affaire d’accompagnement du cycle de vie du billet de banque ; depuis l’amont, jusqu’à l’aval. Technologies de pointe, raffinement du design, la renommée d’Oberthur fiduciaire est donc le fruit d’une recette savamment équilibrée.

Remporter l’adhésion, sinon rien

Lorsque Thomas Savare, en 2008, prend la direction de l’entreprise, il décide d’extraire l’entreprise du marché boursier. Oberthur a les moyens de croître, et redevient une entreprise strictement familiale. Anticipant une forte progression du marché du billet de banque, le dirigeant peaufine alors une stratégie de montée en gamme fidèle à la réputation de l’entreprise. « Oberthur Fiduciaire est une entreprise qui sait d’où elle vient, mais aussi où elle va », rappelle – non sans raison – Thomas Savare : « même sur un marché structurellement porteur, le succès passe par une constante quête d’excellence et une volonté permanente d’innovation pour répondre aux légitimes exigences de nos clients. »

En 2013, l’entreprise prévoit d’imprimer plus de 4 milliards de billets de banque et 1,6 milliard de documents sécurisés. Son Directeur général, par ailleurs à la tête du Stade Français, commente : « au sein du Stade français comme au sein d’Oberthur Fiduciaire nous sommes grandement aidés par l’histoire et l’identité forte de ces structures. Au sein de l’un comme de l’autre, chacun a le sentiment d’être le dépositaire d’une tradition prestigieuse qu’il faut faire perdurer. C’est un atout immense que je m’attache à préserver. » Preuve que sur les marchés internationaux, séduire n’est pas une chance, mais plutôt un job à plein temps.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :