Le wait marketing, ou marketing de l’attente ?

S’éloigner des canaux publicitaires classiques devient impératif, car de plus en plus de consommateurs se sentent envahis par la masse journalière d’annonces et de réclames en tout genre. Ainsi, le marketing évolue et se décline en une multitude de techniques modernes et toujours plus recherchées. Parmi celles-ci le wait marketing, ou marketing de l’attente, un concept créé et développé par Diana Derval, une visionnaire qui a fondé cette nouvelle approche en scrutant habilement les habitudes et les mœurs des consommateurs. En quoi consiste cette démarche innovante du marketing ? Quels en sont les principaux avantages ? Voici les bases essentielles du wait marketing.

Le wait marketing, une nouvelle démarcheEdward Hopper

Durant son existence, tout individu passe une certaine partie de son temps à attendre : pendant le service d’un repas dans un restaurant, au cours d’un trajet en bus ou en train, mais également dans la salle d’attente d’un cabinet médical, par exemple. Diana Derval va ainsi avoir l’ingéniosité de mettre à profit ces moments d’attente et de disponibilité des consommateurs pour transmettre des messages publicitaires afin de créer l’interaction entre ces clients potentiels et un produit ou un service. De cette simple notion est née cette nouvelle approche que l’on désigne par wait marketing ou marketing de l’attente. D’après les observations de cette pionnière du wait marketing, les individus sont plus attentifs aux messages publicitaires lorsque la durée de l’attente est indéterminée. Lorsque le délai qui lui est imposé est connu au préalable, un consommateur va généralement se livrer à une occupation aux alentours du lieu de rendez-vous pour attendre paisiblement son heure de passage.

Les consommateurs plus attentifs aux publicités lors des instants d’attente

Par ailleurs, diverses études démontrent également que dans le seul cas d’une attente au sein d’un cabinet médical, les individus préfèrent profiter du temps dont ils disposent pour s’informer et/ou s’éduquer sur la santé. C’est donc un moment privilégié durant lequel l’esprit de ces consommateurs est réceptif, propice à la découverte. Toujours dans ce dernier cas, des chiffres indiquent encore que seule une infime portion des individus, soit moins d’une personne sur dix, se sent gênée par la publicité au sein d’une salle d’attente. Et cela, sous prétexte que le côté ludique et divertissant des annonces publicitaires n’est pas opportun. Toutes ces observations indiquent finalement que le concept de wait marketing est tout à fait viable. Son efficacité est d’autant plus palpable, car les statistiques démontrent enfin qu’un spot télévisé est mémorisé par 27 % des spectateurs lorsqu’il est diffusé dans une salle d’attente, alors qu’il l’est à 17 % seulement lorsqu’il est vu à la maison.

Le wait marketing, une approche aux avantages multiples

Premier avantage procuré par cette démarche innovante du marketing : l’aspect financier. En effet, son coût est bien plus abordable par rapport aux canaux de publicités traditionnels. Il est reconnu que les plages horaires à la radio ou à la télé sont onéreuses, tout comme les énormes panneaux publicitaires installés dans les zones les plus densément peuplées ou les insertions dans les magazines ou les journaux. Pour le cas du wait marketing, les espaces dédiés à la diffusion des messages publicitaires sont encore peu utilisés : dans un transport en commun, dans un bureau de poste ou dans un restaurant, par exemple. Installer des écrans ou des affiches de petits formats au sein de ces endroits revient donc moins cher aux annonceurs, que de passer via les supports et les médias classiques. Mais, le principal atout du wait marketing réside certainement en ce que les messages transmis grâce à cette technique sont mieux captés par les cibles : 9 consommateurs sur 10 accueillent cette forme de publicité d’une façon très positive.

Divers types de supports pour le wait marketing

Les avantages du wait marketing sont donc multiples et surtout très intéressants. Par ailleurs, cette technique s’adapte également aux nouveaux supports virtuels actuels, comme les appareils de télécommunications mobiles et surtout au web. Ainsi, les annonceurs peuvent par exemple l’appliquer lorsque les internautes patientent au cours d’un téléchargement quelconque sur la toile ou pendant un simple chargement de vidéo. Il est ainsi de plus en plus courant de remarquer la diffusion d’un clip publicitaire pendant l’exécution de ces opérations. L’affichage numérique tient également une place d’envergure dans la diffusion de messages par le biais du wait marketing. Les panneaux animés et les écrans sont les supports idéaux au niveau des salles d’attente, d’une caisse de supermarché ou dans un aéroport. La diffusion de clips publicitaires et de diaporama vidéo sur ces types de support numériques mobilise efficacement l’attention des consommateurs cibles.

Publicités